Le jazz manouche en France

Le jazz manouche est un style de jazz né en France dans les années 1930. Dans sa forme originelle, il se caractérise par l’absence de percussions, de cuivres et de bois, une section rythmique assurée par deux guitares et une contrebasse, ainsi qu’un violon. C’est une combinaison de musique d’Europe centrale de musette, de musique de dancing et de jazz swing pour former une musique connue sous le terme générique de « musique manouche » dont Django Reinhardt est l’inventeur avec Stéphane Grapelli.

Après la disparition de Django Reinhardt en 1953, la relève du style manouche est tout d’abord assurée par ceux qui le côtoyaient, comme les membres de la famille Ferret, en particulier Matelo Ferret, père de Boulou et Elios Ferré dont il a été le premier professeur. Après une période de diffusion relativement confidentielle, le jazz manouche revient devant le grand public au début des années 1990 comme Biréli Lagrène, Christian Escoudé, Tchavolo Schmitt et de nombreux autres.

Aux Manouches se sont ajoutés des artistes plutôt identifiés à la musique de variétés française, tels que Sanseverino et Thomas Dutronc, fervent « gadjé ». https://www.youtube.com/watch?v=VvcRlcP84m8

Voici une petite sélection que vous pouvez retrouver dans vos bibliothèques .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s